Du « prince éclairé » au « despote éclairé »

Du « prince éclairé » au « despote éclairé », de Montesquieu à Catherine II


Programme de recherche (2020-2024) soutenu par la Richard Lounsbery Foundation

Théorisé par Montesquieu qui l’intègre dans son analyse des gouvernements, le despotisme peut être considéré comme antinomique de l’idée même de Lumières. Néanmoins l’étude des stratégies politiques et idéologiques mises en œuvre à travers l’Europe à partir du milieu du XVIIIe siècle a conduit certains historiens à conjoindre les deux termes : dès 1847 on parle en Prusse d’aufgeklärter Absolutismus, dès 1866 en Russie de просвещенный абсолютизм, au XXe siècle en France, puis dans le monde anglo-saxon de despotisme éclairé (enlightened despotism).
Cette histoire longue d’une idée qui s’enracine dans la théorie politique et se forge à partir de diverses configurations historiques en Europe incite à revenir sur les appropriations et les transformations qui l’ont justifiée et en ont permis la diffusion. De Montesquieu à Catherine II, de L’Esprit des lois au Nakaz, qui s’en inspire constamment, c’est toute la question de l’influence des idées des Lumières sur la politique qui est ainsi posée.
Ce programme de recherche comprend

  • la publication en ligne de deux courts textes de Montesquieu, De la politique et Réflexions sur le caractère de quelques princes, sur le site « Montesquieu. Bibliothèque & éditions » (juin 2021)
  • un webinaire, « Du prince éclairé au despote éclairé » (avril-juin 2021)
  • un colloque, « Le Nakaz de Catherine II et l’“absolutisme éclairé” dans l’Europe du XVIIIe siècle » (octobre 2022), suivi d’une publication (Moscou, 2023)
  • la publication d’un « Dossier Nakaz » (sources et enjeux, diffusion et traductions)